Sécurité réseau Zero Trust avec les stratégies réseau Kubernetes

Mettez en œuvre une approche Zero Trust de la sécurité des conteneurs en autorisant uniquement les communications requises. Visualisez toute les communications réseau entre les pods, les services et les applications au sein de Kubernetes. Raccourcissez les délais de mise en œuvre de la sécurité réseau de plusieurs semaines à quelques heures en automatisant les stratégies réseau Kubernetes. Identifiez rapidement l’activité réseau anormale en auditant chaque connexion à destination ou en provenance d’un processus.


Profiter d’un essai gratuit

Bloquez les déplacements latéraux avec une sécurité réseau Zero Trust

Image Scanning

Commencez par une visibilité réseau approfondie

Bénéficiez d’une visibilité totale sur le trafic réseau en entrée et en sortie d’un pod, d’un service ou d’une application spécifique. Repérez l’activité réseau suspecte en auditant chaque tentative de connexion à destination ou en provenance d’un processus particulier.

Compliance

Appliquez la microsegmentation Kubernetes native

Activez la microsegmentation en utilisant les stratégies réseau Kubernetes natives. Appliquez la stratégie réseau en mettant à profit le contexte enrichi pour éviter de bloquer le fonctionnement de l’application.

Runtime Security

Simplifiez la création de stratégies réseau

Gagnez du temps en automatisant les stratégies réseau Kubernetes. Utilisez une interface simple pour modifier les stratégies sans changer manuellement le YAML.


Choisissez une approche Kubernetes native de la sécurité réseau

Sysdig Secure utilise des stratégies réseau Kubernetes natives pour mettre en œuvre une sécurité réseau Zero Trust. Les contrôles natifs élèvent le niveau de performance, de fiabilité et de sécurité car l’environnement Kubernetes applique lui-même la microsegmentation.

Kubernetes rend les adresses IP statiques obsolètes. Les équipes sont dépendantes du contexte de l’application et des métadonnées Kubernetes pour segmenter le réseau. Les conteneurs pare-feu réseau de niveau 3 utilisent une approche par interposition pour mettre en œuvre les filtrages, mais altèrent l’infrastructure Kubernetes sous-jacente. Il est bien plus judicieux de laisser la plateforme Kubernetes gérer la mise en œuvre.

Commencez par une visibilité réseau approfondie

Visualisez toutes les communications réseau entre les applications et les services dans Kubernetes grâce à des cartes topologiques dynamiques.

Explorez en détails le trafic entre un service, un namespace ou un pod sur un intervalle de temps défini (3H, 12H, 1D, 3D, 7D).

Réalisez des investigations minutieuses en auditant chaque tentative de connexion à destination ou en provenance d’un processus spécifique. Réagissez rapidement en analysant dans Splunk tous les événements de connexion ayant abouti et échoué.

Appliquez la microsegmentation Kubernetes native

Déployez des stratégies réseau Kubernetes de privilège minimum à l’aide des nombreuses métadonnées Kubernetes et des applications. Assurez-vous que ces stratégies ne sont ni trop permissives, ni préjudiciables au bon fonctionnement des applications.

Meet compliance requirements, such as NIST and PCI, that require network segmentation

Simplifiez la création de stratégies réseau

Utilisez une interface simple pour modifier facilement les stratégies sans changer manuellement le YAML. Confirmez visuellement la topologie avant son application en production.

Frequently Asked Questions

Q: Que sont les stratégies réseau Kubernetes ?

A: Les stratégies réseau sont des ressources Kubernetes qui contrôlent le trafic entre les pods et les points de terminaison des services.

Q: Peut-on utiliser les stratégies réseau Kubernetes pour la microsegmentation ?

A: Oui. Vous pouvez utiliser des labels qui identifient les applications et services qui communiquent au sein du cluster. Ces labels peuvent permettre de sélectionner des pods et d’appliquer des règles d’entrée/sortie pour contrôler le trafic entre eux.

Q: Les stratégies réseau Kubernetes sont-elles difficiles à mettre en œuvre ?

A: La modification du YAML peut se révéler difficile lors de la mise à jour des stratégies réseau. Sysdig fait partie des outils offrant une interface simple pour apporter des changements sans posséder des connaissances approfondies des réseaux Kubernetes.

Commencez votre essai gratuit de 30 jours en quelques minutes !

Accès complet à toutes les fonctionnalités. Aucune carte bancaire ne vous sera demandée.